Une autre alternative à la coupe du cordon

Voici la suite de ma recherche sur le placenta! Dans la recherche complète, j'avais aussi inclus un témoignage d'une naissance lotus, mais celui-ci était directement extrait d'un livre. Au coeur de la recherche ça va, mais je ne suis pas à l'aise de publier comme ça sur internet un extrait assez long d'un livre sans l'approbation de l'auteure. Je vous laisse tout de même la référence. Le témoignage est extrait du livre Memoirs of a Singing Birth de Elena Skoko. Si vous désirez le lire, avec la recherche complète, vous n'avez qu'à m'écrire ou à me laisser un commentaire sur le blog avec votre adresse courriel et je vous enverrai ma recherche au complet en format PDF. Voici maintenant la suite de non travail, bonne lecture!



Une autre alternative : Brûler le cordon 
Une naissance lotus complète peut paraître compliquée et ce n’est pas tous les nouveaux parents qui se sentiront d’attaque pour l’essayer. Un nouveau bébé demande déjà tant d’attention… Par contre, il existe une alternative pour ceux qui aiment l’idée d’une naissance non-violente et qui ne veulent pas couper le cordon avec des ciseaux, mais qui ne sont pas à l’aise d’entreprendre une naissance lotus.  Cette pratique consiste à brûler le cordon.
La pratique de brûler le cordon a commencé en Chine ancienne. Les anciens croyaient que cette pratique permettait au Qi (Chi, ou force vitale) latent dans le placenta de rejoindre le bébé avant leur séparation. Certaines sages-femmes ont même observé des bébés bleutés avec un score APGAR faible rosir immédiatement lorsque le cordon brûlait.
D’un point de vue plus médical, le fait de brûler le cordon au lieu de le sectionner avec des ciseaux scelle le bout du cordon restant et évite toute infection possible. Même plus besoin de désinfecter le cordon du bébé par la suite! Lors du désastre du tsunami en 2004, une équipe de sages-femmes a été envoyée pour aider les survivants. Ces sages-femmes se sont retrouvées face au défi de pratiquer des accouchements sans aucun équipement stérile, donc pas question de couper les cordons avec des ciseaux sales.  Elles ont donc reçu une brève formation pour brûler les cordons et l’ont appliquée, et ont ainsi pu sectionner les cordons en toute sécurité.  Les cordons brûlés ont aussi la propriété de sécher et de tomber plus vite que les cordons coupés.



Instructions pour brûler le cordon
Équipement :
      -Au moins deux longues chandelles
      -Un briquet ou des allumettes
      -Une façon de protéger contre la chaleur, comme du carton (deux épaisseurs)
      -Une assiette en métal pour recueillir la cire chaude.
Ce qui ne sera pas nécessaire :
      -Des médicaments ou des désinfectant (le feu scelle le cordon et la stérilise)
      -Une clampe ou une corde (le feu scelle la corde, donc il n’y aura pas de saignements)
Premièrement, il est idéal d’attendre au moins trois heures avant de séparer le bébé de son placenta. Les parents peuvent même attendre au lendemain s’ils le veulent. Il est inutile de vouloir presser les choses.
Placer le bébé emmailloté sur le côté,  le placenta face à lui. Installer un morceau de carton près du ventre dans lequel il y a une incision pour passer le cordon en tant que protection contre la chaleur.
Allumer deux chandelles et choisir l’endroit où brûler le cordon, idéalement à 10-12 cm du bébé. Placer les petites flammes de chaque côté du cordon, au dessus du bol de métal,  et commencer à le brûler tranquillement. On peut tourner tranquillement le cordon entre les doigts pour qu’il brûle bien tout autour. Lorsque le cordon commence à brûler, il est normal d’entendre des POP et des petites explosions qui peuvent même éteindre les chandelles. Ce phénomène est causé par la libération de gaz contenus dans les tissus et signifie que tout va bien. Rallumer les chandelles et poursuivre jusqu’à ce que le cordon soit complètement séparé. De tems en temps, vérifier la chaleur du côté du bébé pour s’assurer que ça ne devienne pas trop chaud.
Une fois le cordon complètement séparé, le laisser reposes quelques minutes, car il est possible qu’il reste un peu chaud. Vérifier au toucher au besoin pour tester la température. Il est inutile de mettre quoi que ce soit sur le cordon pour le désinfecter. Il tombera de lui même dans quelques jours.
                                              


Les références et la bibliographie complète sont disponibles dans la recherche. 

À la prochaine!


Comments

  1. Même en cas de coupe du cordon, l'argile en poudre est largement suffisante comme soin du cordon. Cela permet à la fois de désinfecter et d'assécher le cordon qui tombera encore plus rapidement à condition d'éviter de baigner bébé les premiers jours. Ce qui la encore ne pose aucun problème d'hygiène si les changes et la toilette sont pratiqués régulièrement par ailleurs.

    ReplyDelete
    Replies
    1. cependant la chaleur de la bougie pour couper le cordon semble avoir, en plus de toutes les vertus énoncées, quelques chose de magique... Très joli

      Delete
  2. Merci pour cet information! Je ne l'avais jamais entendu auparavant! C'est une très bonne idée de mettre de l'argile. Et c'est vrai que de brûler le cordon a un petit quelque chose de magique :)

    ReplyDelete
  3. Bonjour,

    Merci pour cette explication ! Petite question : ça met à peu près combien de temps pour que le cordon se sépare en deux parties ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour! Merci de me lire! Le cordon devrait prendre de 5 à 10 minutes pour se séparer. Cela dépend du délai depuis la naissance: plus le cordon est mince et vide de tout son sang, moins ce sera long. Bonne journée!

      Delete

Post a Comment